Comment calculer sa capacité d'emprunt?

Comment calculer sa capacité d'emprunt?

En France, pour se voir dans la capacité de se faire octroyer un prêt hypothécaire, une analyse concise est faite dans un premier lieu par le prêteur. Cette analyse prend en compte plusieurs paramètres. Vous aimeriez en savoir plus sur votre capacité d'emprunt hypothécaire ? Retrouvez ici les informations qu'il vous faut.

La capacité d'emprunt : comment est-elle évaluée ?

Si vous avez des sources de revenus, vous aurez plus de chance en matière d'emprunt. Car la capacité d'emprunt est estimée en fonction des parts, des actions et économies que vous avez. Si vous en avez, le prêteur les combinera à vos revenus en vue de calculer le montant possible qui vous sera attribué en prêt. Au cas où votre prêteur constate qu'il y a fausseté au niveau des informations concernant vos dépenses et votre salaire, il fera recours à l'évaluation stratégique des informations. Cela n'est pas à votre avantage. Vous pouvez lire le site pour mieux comprendre pourquoi. Le mieux à faire est donc de contacter le préteur dans le but de lui donner les raisons d'une telle insuffisance informative. Le préteur comprendra sûrement. Néanmoins, il procédera à une enquête. Vous pouvez toutefois rectifier si vous constatez une erreur dans le document que vous soumettrez au préteur. Les courtiers hypothécaires sont également de meilleurs conseillers dans le domaine du prêt hypothécaire.

Le prêt hypothécaire : comment l'emprunter en France ?

En France, le montant à emprunter peut aller jusqu'à 90% de la valeur du bien. Nous parlons bien évidemment de plusieurs millions d'euros. Évidemment vos remboursements mensuels ne devront en aucun cas excéder les un tiers de vos revenus. Il faut ajouter que l'achat immobilier à l'aide d'un prêt hypothécaire donne lieu au paiement de frais supplémentaires qui ne sont pas dans les clauses d’un contrat de prêt. De plus, il est à notifier que ce sont uniquement les primo-accédants qui sont en mesure de faire un emprunt hypothécaire excédant 100% de la valeur de leur propriété.